jeudi 11 avril 2019

Une housse de bouillotte.




( crochet )

J'avais offert, il y a quelques temps, à ma fille, une bouillotte avec une housse en tricot beige. Il y a environ quinze jours, elle m'a demandé si je pouvais lui faire une housse de rechange.



Pour  réaliser cette housse, j'ai monté une chainette longue du double de la largeur de la bouillotte, plus environ 1 cm , pour avoir de l'aisance au moment de glisser la bouillotte dans sa housse.
J'ai accroché la dernière maille de la chainette à la première et j'ai ainsi crocheté en rond.
J'ai fait 4 rangs en demi-brides mais j'aurais pu utiliser des mailles serrées. 
Puis j'ai crocheté en point crocodile ou plume, car je voulais donner à cette bouillotte un aspect d'oiseau : 4 rangs avec de la laine bleu-marine,  
1 rang en blanc, 1 rang en gris clair, 1 en rose et 2 en bleu- marine.



Puis, la suite en mailles serrées, du même nombre de mailles que précédemment ,au moment du début de l'ouvrage, coloris vert olive, jusqu'à la courbe de la bouillotte.
Alors, juste à l'endroit des 2 courbes, j'ai crocheté 1 dim. 2 ms, 1 dim.
Puis , en alternance, 1 rang tout en mailles serrées, suivi d'1 rang avec les diminutions au niveau des courbes et cela 4 fois.
J'ai terminé par un rang de mailles serrées, j'ai arrêté et coupé le fil.

Pour le goulot de la bouillotte, j'ai monté une chainette de 20 mailles.
J'ai crocheté le 1er rang en mailles serrées.
Pour le rang suivant, j'ai crocheté un nouveau rang de mailles serrées mais en piquant dans la maille avant du rang précédent.
J'ai répété la même opération pendant 22 cm, c'est à dire le tour du goulot.

J'ai ensuite cousu les bords de la bouillotte jusqu'au goulot avec la laine vert-olive. J'ai cousu, avec de la laine rose, le goulot, en pliant la pièce en deux, 
en haut de la bouillotte. J'ai obtenu une hauteur de 10 mailles soit 5cm.
J'ai enfin rentré tous les fils et enfilé la bouillotte dans sa housse.
Si j'avais craint de ne pas pouvoir enfiler la housse à cause d'un goulot trop serré j'aurais cousu la bande rose après avoir enfiler la housse.



Il ne me restait plus qu'à personnaliser la bouillotte-oiseau avec 2 grands ronds blancs et deux ronds plus petits en bleu marine, pour les yeux, ainsi qu'un petit losange jaune, pour le bec. J'ai cousu tout cela sur l'un des côtés de la bouillotte.


 Il restait la fermeture de la bouillotte.
J'avais pensé à une fermeture éclair. Mais je n'ai pas été très douée pour la coudre en bas de la bouillotte.
Alors, j'ai repris le crochet et, du côté du visage de l'oiseau, j'ai monté 28 mailles, soit un peu moins que la largeur de la bouillotte, et j'ai crocheté 4 rangs  en vert -olive. Puis, avec le fil bleu-marine, j'ai crocheté 5 ms., 3 ml., j'ai sauté 3m. puis, 12 ms. J'ai refait une boutonnière en faisant 3 ml. ,en sautant de nouveau 3 m. et en terminant le rang par 5 ms.
J'ai crocheté encore 2 rangs en bleu-marine.
Je n'avais plu qu'à coudre 2 boutons.


La housse était terminée.




mercredi 3 avril 2019

Le poncho d'Eline.




( TRICOT )



J'avais quelques pelotes de cette très jolie laine. 
J'aurais bien aimé me tricoter un poncho, mais je n'en avais pas acheté assez 
et mon fournisseur n'en avait plus.
Alors, j'en décidé de tricoter le même poncho mais pour une petite fille que je connais un peu. 


 Le dos est sans surprise.


L'originalité, si je puis dire, est dans les quatre petites boutonnières, sur le devant de l'ouvrage, avec les quatre boutons cousus à l'intérieur, dans le dos.


 J'ai utilisé de la laine qui se tricote avec des aiguilles 9 ou 10 mais pour que le poncho se tienne bien, qu'il soit bien chaud, j'ai utilisé des aiguilles 8.
J'ai commencé par le bas du dos.

J'ai monté 60m, ai tricoté 14 rang au point mousse, puis de la façon suivante :
10m. au point mousse, pour la première bordure, 30 m. au point de jersey, 10 m. au point mousse, pour la seconde bordure, pendant environ 24 cm ou un peu plus si l'on veut que le poncho soit plus long.  .



Il faut ensuite penser au passage pour la tête, donc à 30 cm de hauteur totale environ (ou un peu plus si l'on veut que le poncho soit plus long). 
J'ai tricoté 30m endroit , j'ai mis les 30 mailles restantes en attente.
J'ai retourné mon ouvrage , ai rabattu les 10 premières mailles , tricoté les 10 mailles suivantes en m.envers puis les 10 m. restantes à l'endroit.
Ensuite en m.endroit au rang suivant et enfin 10 m.envers,10m endroit pour le dernier rang.
Puis, j'ai rajouté 6m. et ai tricoté les 26 m. obtenues au point jersey pendant 10 rang. Mais on peut agrandir l'ouverture en tricotant quelques rangs de plus.
J'ai mis ces mailles en attente et ai repris l'autre côté, en miroir.
Le deuxième côté terminé, j'ai retrouvé 62m et j'ai fait 2 dim. au milieu.

J'ai tricoté le devant de la façon suivante : 10m. au point mousse, 30 m. au point de jersey, 10 m. au point mousse, jusqu'à environ 10 cm de la fin.
A ce moment là, sur l'endroit du poncho j'ai tricoté 2m endroit, 2 dim, 2m endroit 2 dim, 2m endroit pour les boutonnières de la bordure ; puis 40m endroit et enfin 2m endroit, 2 dim, 2m endroit, 2 dim et 2m endroit pour les boutonnières de la deuxième bordure.
J'ai tricoté encore quelques rangs en alternant le point mousse et le point jersey. Je positionnais alors souvent mon devant sur mon dos pour savoir quand terminer avec 14 rangs au point mousse.

Avec une aiguille circulaire, j'ai monté environ 40m. au niveau de l'encolure, j'ai doublé ces mailles et j'ai tricoté le col sur environ 12 rangs.
Mais comme il godille un peu, je conseilleras de ne doubler qu'une maille sur deux.

Il ne me restait plus qu'à rentrer les fils, créer deux cordelières, coudre les quatre boutons et border tout le poncho d'un rang de demi-brides au crochet..






    Voilà ! Je viens d'envoyer le petit poncho pour Eline ainsi qu'un petit doudou pour son petit frère Thomas né à la fin du mois de janvier dernier.
Si vous voulez revoir l'article parlant du petit cochon, cliquer ICI




 Il me plait bien ce petit poncho. J'espère juste qu'il n'est pas trop court.

vendredi 15 février 2019

De nouvelles assistantes pour travaux de couture .


( CROCHET )

J'ai la chance d'avoir été, il y a quelques années, éducatrice de jeunes enfants et d'avoir travailler en crèche.
On y rencontre des collègues épatantes, des enfants merveilleux et parfois, aussi, des parents extra-ordinaires.
Depuis six ans, chaque nouvelle année, deux collègues et moi recevons des nouvelles de deux sœurs dont nous avons eu la garde pendant les trois premières années de leur vie.
Mais, ce ne sont pas de brèves nouvelles en passant. Non. Ce sont des paragraphes entiers résumant un peu toute une année; une année de petits et de gros bobos, une année d'école,une année de voyages, de vacances, une année de découvertes... au théâtre, au ciné, au concert...une année d'inventions, d'innovations, une année d'initiations ... à un sport, à une activité...
Je leur réponds en leur racontant mes escapades ici ou là. Je sais aussi que parfois elles peuvent, avec leur maman, aller regarder mon blog. L'an passé, je leur ai demandé ce qu'il leur ferait plaisir. Leur maman m'a répondu que je pouvait leur crocheter de petits cactus  ,   comme ceux-ci .

Cette année, j'ai lu qu'Ariane et Lucile aimaient "jouer"aux couturières.
Alors, je leur ai crocheté deux petites assistantes pour travaux de couture.


Dans leur grand tablier, les filles pourront glisser leur mètre ruban, leur paire de ciseaux, un crayon, une gomme pour noter des mesures...
Sur ces grands tabliers, elles pourront accrocher des épingles à nourrices.
Dans les coiffures de ces poupettes, elles pourront piquer leurs épingles.
Elles pourront même les convertir en assistantes de travaux de dessin, si elles le désirent.
 

La mienne me sert beaucoup 
pour le crochet.

Pour la réalisation, je commence toujours de la même manière.


Il faut une bouteille en plastique.
On débute par le fond, en crochetant en rond.
Lorsque le fond est recouvert, on crochète tout un tour en n’attrapant que le brin arrière du rang précédent.
On poursuit en spirale jusqu'à la hauteur désirée.







On glisse dans la bouteille un petit sac que l'on remplit, à l'aide d'un entonnoir ou pas, de tout ce qui peut peser, afin de stabiliser l'ouvrage.
On n'oublie pas de glisser dans le petit sac un bâton qui  évitera au buste de pencher en avant.




Puis, on passe à la réalisation de la tête et, en continu, du buste du personnage.


Puis, on crochète les bras, la coiffure, on réalise le visage et surtout ... 
le grand tablier, avec toutes ses petites poches.

Tourne un peu, pour voir.





On passe à la deuxième poupette.


Elle aussi fait un petit tour. 






Voilà un beau duo ! 





Voilà les filles !!
J'ai pris un plaisir extrême à vous réaliser ces deux assistantes.
J'espère qu"elles vous plairont et vous aideront bien dans vos grands travaux.
Bisous.

mardi 12 février 2019

Les 3 copines à la neige.



( CROCHET )

Voici bientôt la fin du défi Lilly proposé par Liliv dans son blog dufiletdesmots.
Au mois de janvier, il s'agissait de crocheter de chaudes tenues pour que nos petits mannequins puissent aller faire un bonhomme de neige.
Je me suis éclatée à crocheter le fameux bonhomme.
Je m'étais jetée sur sa réalisation comme la pauvreté sur le monde.
Puis vint le tour de la garde-robe d'hiver des miss. et là je me suis aperçu que les grosses têtes de mes trois Lilly  allaient m’empêcher de leur faire le pull à "col roulé" et le bonnet prévus dans le tuto. 


Alors, j' ai crocheté , pour Lilly et Lilou, des bonnets queue de cheval 
ainsi que des doudounes avec des boutons.


Lilou doit avoir bien chaud avec son gros col.
Vous avez vu qu'elle est accompagnée du même chien que cet automne, 
lors de la cueillette de champignons.


J'ai caché les oreilles de lilah sous un serre-tête.
Vous avez remarquer que j'ai attaché les moufles aux doudounes.
Cette année, elles ne les perdront pas.


Quels jolis portraits !


J'adore leurs jolies bottes !!


J'adore leurs jolies bottes !!



Voilà les cinq amis réunis, peut-être pour vous dire "Au revoir !".
Elles ont l'air triste, les miss, de devoir bientôt quitter le blog.
A moins qu'il n' y ait, bientôt, une prochaine petite réalisation ... car Liliv a promis une surprise prochainement.
En attendant, vous pouvez revoir toute l'aventure ... sans et avec tenues.

Trois copines.                                                                    

vendredi 18 janvier 2019

Deux chouettes bloques-porte.



( CROCHET )


Voici de chouettes bloques-porte !! 



Vous souvenez-vous de mon macareux et de mon pic-vert ?
Eh bien, j'ai voulu leur créer une amie. Une chouette. 
Comme je n'avais pas de tuto, je me suis inspirée de diverses photos de chouettes au crochet trouvées sur le net.
 

J'ai commencé, comme pour mes oiseaux, en recouvrant une bouteille d'eau d'une "housse"" au crochet.
Un cercle crocheté, au diamètre du fond de la bouteille, puis tout droit jusqu'à la hauteur désirée. J'ai remplie la bouteille avec du sable versé dans un sac en plastique, introduit au préalable dans la bouteille.
Après, il faut laisser vagabonder son imagination.

Et cela donne ceci .

Les ailes sont réalisées au point crocodile...


... mais  j'ai encore quelques progrès à faire. 



J'ai trouvé Odette, ma chouette, un peu maigrichonne alors je lui ai crocheté une copine plus rembourrée. J'ai utilisé une grosse bouteille d'eau de 
2 litres que j'ai entourée d'une épaisse couche de rembourrage maintenue avec de la laine. Quand on n'a pas de pétrole, on a des idées !


Alors, voilà Colette ... la chouette ...
aussi.

Cette fois-ci, j'ai mieux réussi mon point crocodile. J'ai fait des progrès !



Elles se sont rencontrées.

 Et se sont très bien entendues.




Ces deux là, elles sont à moi.
Elles montent déjà la garde sur le pas de deux chambres, chez nous.
Vous ai je donné l'envie d'en réaliser aussi ?